Je l'ai déjà écrit sur ce blog: jusqu'à octobre dernier, je travaillais avec Julien Grycan. J'occupais le poste d'assistant. Dans les faits, je faisais le crayonné que Julien Grycan encrait.
Si j'ai souhaité ne plus travailler avec lui (après qu'il m'ait viré puis proposé de revenir), c'est entre autre pour la raison suivante: une certaine propension de sa part à parler de « son » dessin, « son » livre, quand bien sur j'en étais le co-auteur, voire plus.

En effet, j'ai pu constater par ci par là que monsieur Grycan ne s'embarrassait pas trop de citer ses complices quand il pouvait mettre clairement son égo en avant et récolter les compliments pour lui tout seul.Faut-il croire qu'il en a grand besoin...

J'ai d'ailleurs appris par la suite que je n'étais pas le seul à lui reprocher cela.

Malgré cela, monsieur Grycan continue à pratiquer l'appropriation complète de dessin(s): sur cet exemple précis, il ne précise pas que j'en suis le dessinateur, pensant certainement être suffisamment caché pour que je ne m'en aperçoive pas. Raté, j'ai tout vu.

Je tiens donc à rectifier certaines vérités en publiant sur mon propre blog le dessin en question. Si je ne l'ai pas fait auparavant, c'est que tout bonnement je n'avais pas de fichier numérique du dessin terminé, ni même l'original d'ailleurs.

Peut etre monsieur Grycan aurait-il moins d'emmerdements s'il avait le minimum d'honnêteté nécessaire pour citer ses collaborateurs, ce qui est la moindre des choses, mais il semble que monsieur Grycan en soit incapable...

cheverny_interieur_crayonne

Le crayonné inachevé. Après le scan, j'ai rajouté quelques détails mais il a été terminé par Julien Grycan. On peut dire que cette étape est déjà bien avancée je crois.

 

cheverny

La version terminée. Vous pouvez vous amuser à observer ce qui a été rajouté. Le parquet entre autre, avec ses énormes erreurs de perspective...

 

Cap-Cheverny

La capture d'écran de la page facebook de Julien Grycan qui présente le dessin. "Cest toi qui a fait ce chez d'oeuvre...?" On ne constate aucune mention de mon existence.